Rapports annuels d’activité

2020 et PROJETS 2021

 

AKAMASOA

Association Humanitaire

Fondée par le père Pedro Opeka en 1989

Chers amis,

 

L’année 2020 a été une année très difficile dans le monde entier, mais surtout dans les pays en

voie de développement. Madagascar a dû non seulement faire face à la crise sanitaire, mais a

dû dans le même temps continuer de se battre contre l’extrême pauvreté.

A partir du mois de mars, nous avons subi le premier confinement. Il a été d’ailleurs assez bien

respecté par la population. A Akamasoa, nous avons arrêté le travail, l’école, les rassemblements

religieux, la pratique du sport, toute vie communautaire. Nous avons cependant continué à aider

des milliers de familles à hauteur de 80% de l’aide qu’elles recevaient en période normale. L’état a

également apporté son aide en partageant les produits de première nécessité, cela a soulagé en

grande partie la population la plus démunie.

Mais le confinement à Madagascar et pour la population de nos villages a été très dur et a posé

de nombreux problèmes. En effet, toutes les familles vivent dans des espaces réduits et sont très

à l’étroit dans leurs maisons de 12 m² et il était impossible de rester jour et nuit ensemble

confinés. De plus l’arrêt de l’école, du travail et du sport pendant 7 mois a beaucoup désorienté

les jeunes et les enfants qui pour beaucoup d’entre eux sont tombés dans le piège de la vie facile.

Les messes du dimanche, d’abord supprimées, ont été réorganisées en plein air car les gens

avaient besoin de prier et de se retrouver ensemble pour demander à Dieu de sortir indemne de

cette pandémie. Bien sûr toutes les règles de distanciation ont été respectées et les masques

étaient de rigueur.

Nous avons fort heureusement été beaucoup plus épargnés que les pays du Nord où des milliers

de gens sont morts de la Covid-19 mais nous restons cependant très soucieux et responsables

face à ce dangereux virus invisible et imprévisible.

Les difficultés que nous avons rencontrées cette année ont créé une ambiance de morosité

palpable et la pauvreté est toujours là et doit toujours être malheureusement combattue.

Beaucoup de personnes doivent vivre au jour le jour et surtout survivre, et les besoins

fondamentaux de 70% de la population ne sont toujours pas assurés. Un pays à l’arrêt depuis 60

ans, avec une population qui a quadruplé en même temps, nous laissent imaginer les besoins

immenses et indispensables qu’il faudrait pour que le peuple puisse retrouver une certaine

dignité.

Les infrastructures routières, les bâtiments scolaires, les hôpitaux, les maternités et dispensaires,

les aides aux paysans ou aux jeunes étudiants sont insuffisants voire inexistants. Un des

problèmes majeurs c’est le manque d’eau, non seulement dans tous nos villages mais aussi dans

tous les quartiers de Tana. Idem pour l’électricité, les gens attendent toujours d’être branchés au

réseau de la Jirama. Que font les gouvernements successifs et les entreprises d’état pour changer

ça ? Que fait-on de l’argent et des budgets prévus pour le bien commun ? Pourquoi tant

d’insouciance et d’indifférence au sort de nos enfants ?

La dégradation du pays se poursuit. Les valeurs ancestrales, socles d’un peuple fier, disparaissent.

Les mœurs sont catastrophiques et nous avons vécu une vague de viols sans précédent qui a ému

jusqu’au sommet de l’état. La corruption est à son comble malgré les mesures prises par le

gouvernement actuel et continue à faire de terribles dégâts. Il est temps que nos dirigeants

réalisent enfin leurs promesses et que nos fonctionnaires se mettent au travail !

 

Malgré toutes ces difficultés que nous avons dû subir et traverser, durant cette année 2020,

nous avons fait des efforts importants pour continuer à bâtir notre Ville d’Akamasoa et pour

poursuivre toutes les aides que nous apportons à des milliers de malades tous les ans avec

nos projets de santé !

Père Pedro

RAPPORT D’ACTIVITÉS 2018 et PROJETS 2019

AKAMASOA
Association Humanitaire
Fondée par le père Pedro Opeka en 1989

 

Télécharger (PDF, 6.04Mo)

 

2016 – Nous achevons l’année

ASSOCIATION HUMANITAIRE« Nous achevons l’année 2016 et nous voulons partager avec vous de par le monde, nos joies et nos tristesses dans notre Action Humanitaire Akamasoa.

C’est vrai que nous devons être optimistes et positifs, et nous le sommes réellement, puisque nous entamons cette année la 28e année de combat contre la pauvreté à Madagascar.

  Mais notre esprit animé par l’espérance ne doit pas non plus nous empêcher de dire à nos bienfaiteurs la vérité sur ce que nous vivons au jour le jour dans la région où nous travaillons ainsi que dans tout le pays. »

2015 – Il n’est jamais facile

Couper_9« Il n’est jamais facile de donner un compte rendu annuel, à vous qui nous faites confiance et nous aidez à continuer l’œuvre d’AKAMASOA en faveur des milliers de familles et d’enfants malagasy.

Nous ne sommes pas isolés ; nous subissons toutes les conséquences néfastes des irresponsabilités de ceux qui dirigent le pays.

Nous voulons néanmoins, tous les ans, dire la vérité telle que nous la voyons à partir du niveau le plus bas, là où vivent des milliers de personnes oubliées par leurs gouvernants et abandonnées à leur propre sort. Pour celui qui a des yeux et un peu d’esprit et d’humanité, ce désistement prend des proportions scandaleuses. »

2014 – Une très belle année

« Le peuple d’Akamasoa et moi, avons vécu une très belle année. Oui ! Une très belle année, car un seul événement est venu tout changer : il nous a reposé des fatigues endurées pour vaincre les difficultés qui ne manquent jamais, et il a fait envoler le souvenir des peines qui nous assaillent, puisque, immanquablement, il en est tant chaque année. Oui, nous avons eu le bonheur de vivre un moment d’une intensité indescriptible ; un moment privilégié de grâce et de bénédiction. Voilà : le 19 octobre dernier nous fêtions les 25 ans d’Akamasoa ! »

2013 – 25 ans de travail humanitaire

« Vous qui nous accompagnez depuis des années dans ce combat contre l’extrême pauvreté, nous vous disons de tout notre cœur MERCI ! Merci de rester avec nous dans cette aventure unique pour défendre la dignité de chaque personne ! Durant toute l’année 2014 à venir, nous fêterons nos 25 ans de travail humanitaire et de développement, et ce, dans tous les domaines, pour le respect de la vie des familles pauvres et exclues !

C’est un événement rare à Madagascar, que de durer si longtemps et d’être encore debout, avec force, passion, foi et espérance ! Nous allons célébrer cette fête avec simplicité mais avec beaucoup de joie ! »

2012 – Rien n’a changé dans le pays

« Depuis le dernier rapport de 2011 rien n’a changé dans le pays. A Akamasoa, nous nous sommes attaqués, comme nous le faisons depuis des années avec beaucoup de difficultés, à changer la mentalité de nos frères et sœurs ! Il a fallu ensuite responsabiliser les gens, surtout les adultes et les jeunes qui prennent des responsabilités dans leur quartier, leur village et leur pays ! Avec des hauts et des bas nous avançons grâce à l’aide et la confiance que des personnes de bonne volonté nous ont données à travers le monde. »

2011 – Plus difficile que la précédente

Couper_5« Nous pouvons dire que la situation politique, économique et sociale à Madagascar en 2011 a été plus difficile que l’année précédente, et les élections présidentielles tant attendues n’ont malheureusement pas eu lieu. Nous avons pu constater que la classe politique a encore manqué d’amour envers ses concitoyens, de patriotisme et d’humanisme, tout s’est déroulé dans une indifférence générale. »

2010 – Une année très difficile

« Nous avons vécu une année 2010 très difficile ! Nous avons été témoin de l’incapacité des politiciens à remettre le pays sur les rails de la paix, de la justice et du développement ! Leurs principales préoccupations ont été la chasse aux postes, aux privilèges et aux salaires ! Le bien de la Nation est resté leur dernier souci ! Cela, avec l’indifférence et l’aval implicite de la communauté internationale ! »

2009 – Situation mondiale difficile

« Encore une fois nous sommes face à vous, pour vous rendre compte de nos travaux et de nos efforts durant l’année 2009. Nous sommes toujours en première ligne dans ce combat contre l’extrême pauvreté et pour redonner la dignité des plus pauvres au sein d’Akamasoa!
Une année finalement passée assez vite. Surtout quand vous avez tant de choses à faire et à construire pour donner un peu d’espérance tangible pour les plus pauvres qui sont fatigués d’attendre leur part de progrès de notre Terre !

La situation financière mondiale reste difficile et la crise politique à Madagascar se prolonge à cause de la cupidité de certains politiciens qui ne pensent qu’à eux-mêmes ! Il existe des politiciens qui pensent : « après moi le déluge ! », il est temps, aujourd’hui, de dénoncer ce genre de personne ! Un pays qui est si pauvre, on parle de 80 % de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté, est un pays qui a une population meurtrie et affamée ! Ces millions d’êtres humains pris en otage par leurs politiciens sans scrupule, est une aberration et une injustice qui crient au Ciel ! »

2008 – L’année a été très mouvementée

« L’année 2008 a été très mouvementée ! Nous avons commencé l’année avec un grand espoir que celle-ci sera un peu meilleure pour les plus pauvres dont nous nous occupons !

Chaque année nous réserve des surprises, des bonnes et des mauvaises ! En faisant le compte rendu de l’année qui vient de s’écouler, nous devons admettre que nous avons tout de même tenu nos promesses et nous sommes restés debout malgré tant de péripéties et de difficultés rencontrées ! Nous pouvons être heureux d’avoir tenu parole puisque nous avons pu réaliser la plus grande partie de nos projets prévus pour cette année 2008, et ce, grâce à tant des personnes de bonne volonté, de France, d’Espagne, de Slovénie, d’Italie, d’Autriche, d’Allemagne et de La Réunion ! »

2007 – On ne sait pas par où commencer

« Notre rapport pour cette année 2007 veut vous présenter nos réalisations, nos projets, nos soucis et nos problèmes quotidiens au milieu d’Akamasoa et dans le pays !

Nous travaillons au milieu d’un peuple qui fait des efforts et qui manifeste déjà des signes d’espérance malgré la situation qui reste difficile !

Quand nous vivons dans un pays qui possède 75% de gens en dessous du seuil de pauvreté, il est très difficile d’avancer vite ; Trop d’embouteillage, trop de pauvreté ! On ne sait pas par où commencer!

Cette année l’Etat a d’abord été occupé par les élections présidentielles, puis par le référendum pour changer la constitution, ensuite les élections législatives, et enfin, à la fin de l’année, les élections communales !
Les gens se sont peu déplacés pour aller voter ! Ils sont déçus et ils ne voient pas d’amélioration du pouvoir d’achat dans leur vie ! »

Donner

Pouvons-nous compter sur vous ?

PayPal - The safer, easier way to pay online!

Devenir un membre actif

Faites partie de ce que nous faisons .. les enfants ont besoin de vous ..

Madagascar a besoin de vous!

Devenir un Bénévole

Devenez sponsor

De l’autre côté du monde, dans une décharge publique au milieu de nulle part, au milieu des plus pauvres est né un mouvement d’une dimension internationale

Rejoignez-nous … Soyez un acteur

Nous sauvons des enfants

Nous sauvons l’avenir

PayPal - The safer, easier way to pay online!

Charité publique qui nourrit les nécessiteux
Plus de 5.000.000 repas servis en 2018.
Ici sont les résultats... les enfants ont un toit et sont tous scolarisés, ils bénéficient de soins de santé et... ils sont confiant en leur avenir...
Mais...
beaucoup restent encore sur le bas côté du chemin et attendent le Père Pédro...
Nous attendent et...
VOUS attendent
NOUS AVONS BESOIN DE VOUS… MAINTENANT
Chaque € compte

Pouvons-nous compter sur vous ?

Facebook Iconfacebook like buttonYouTube IconTwitter Icontwitter follow button